En France, de nombreux restaurants de type kebab se sont installés et ont prospéré car cette préparation de la viande est délicieuse et fait chavirer les papilles de tous les gourmands qui se respectent.

Au-delà de toutes considérations politiques ou idéologiques, le kebab est un plat originaire qui remporte un franc succès auprès des Français qui aiment manger de la viande de mouton ou de l’agneau doré à la broche. Cette viande de kebab, généreusement servie et farcie dans du pain pita et saupoudrée d’une sauce relevée, fait chavirer les cœurs et nous aurions tort de nous en priver.

Alors, pourquoi il y a tant de polémiques autour du kebab et de ses restaurants implantés en France ? Laissez-moi vous en dire quelques mots car le succès du kebab a toujours été au milieu de certains débats stériles qui n’ont rien à voir avec le goût délicieux de ce repas originaire du Moyen Orient.

Des attaques répétées contre les kebabs

En France, il y a eu plusieurs précédents dans l’attaque des restaurants kebab. C’est en 2013, pour la première fois, qu’un groupe d’extrême droite a déclaré la guerre à la soi-disant « kebabisation » de la France, sous-entendant le remplacement des restaurants de cuisine française par des restaurants kebab.

Certaines enseignes ont sur la devanture de leur restaurant des inscriptions en arabe et des motifs aux couleurs du Moyen-Orient. Rien de plus normal pour des restaurateurs qui veulent partager leur cuisine traditionnelle. Pendant les élections locales et présidentielles de 2017, il y a eu de nombreux sous-entendus racistes ou communautaristes.

Le kebab devient pour certains le signe d’une immigration massive et vient valider la théorie selon laquelle il y aurait un « grand remplacement » (théorie d’extrême droite). Certains représentants politiques ultra conservateurs ont utilisé l’image des kebabs comme preuve tangible pour affirmer que la France s’éloignait de ses traditions culturelles et ses valeurs traditionnelles.

Tout ceci nous éloigne du plaisir à déguster un bon kebab au restaurant ou à la maison avec ses propres ingrédients. Pour ma part, je trouve que la meilleure façon de répondre à ces polémiques stériles est de vous proposer une petite recette de kebab fait maison.

Une recette de Döner kebab turc

En discutant avec un chef kebabier, j’ai réussi à obtenir une bonne recette de Döner kebab turc.

Pour préparer ce kebab délicieux, voici les principaux ingrédients :

  • 1 cuillère à café de farine
  • 1 cuillère à café d’origan séché
  • 1/2 cuillère à café d’herbes italiennes séchées
  • 1/2 cuillère à café d’ail en poudre
  • 1/2 cuillère à café de poudre d’oignon
  • 1/4 cuillère à café de poivre de Cayenne
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1/4 cuillère à café de poivre noir moulu
  • 500 g d’agneau émincé

Pour la recette, vous pouvez changer la viande comme bon vous semble : agneau, viande de bœuf, poulet, mouton, etc.

La préparation

Cette recette est très simple. Préchauffez tout d’abord votre four à 180°C puis, dans un grand bol, mélangez les ingrédients suivants : farine, origan, herbes italiennes, ail en poudre, oignon, poivre de Cayenne, sel et poivre noir.

Ajoutez au mélange l’agneau émincé (ou la viande de votre choix) puis mélangez activement tous les ingrédients. Pétrissez la préparation pendant 3 minutes environ jusqu’à obtenir une pâte plus ou moins uniforme.

Placez l’agneau émincé assaisonné dans un moule à pain ou un plat adapté. Mettez le tout sur la plaque de cuisson puis laissez chauffer environ 1h-1h30 jusqu’à obtenir une viande légèrement grillée sur le dessus.

Sortez la viande du four, puis enveloppez-la d’un papier d’aluminium et laissez reposer 10 minutes. Tranchez délicatement la viande de kebab en fines tranches puis garnissez le pain pita préalablement chauffé au four. Ajoutez-y vos ingrédients préférés : salade, tomates, oignon, poivrons, cornichons, etc.

N’oubliez pas la sauce !

Vous voyez, rien de tel qu’une bonne recette gourmande pour oublier toutes les polémiques autour du kebab. Bon appétit !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici