Le chocolat est un ingrédient très apprécié et souvent utilisé en pâtisserie. Cependant, il peut être délicat à travailler, surtout lorsqu’il s’agit de le faire fondre. La méthode du bain-marie est une technique couramment utilisée pour obtenir un chocolat fondu homogène sans risque de brûler ou de faire chauffer trop rapidement. Dans cet article, nous vous expliquerons les étapes essentielles pour réussir à faire fondre du chocolat en bain-marie.

Sommaire

Comprendre le principe du bain-marie

Avant de commencer la préparation, il est essentiel de bien comprendre le fonctionnement et l’utilité du bain-marie. Cette méthode consiste à chauffer doucement et indirectement un récipient contenant le chocolat, en le plaçant dans un autre récipient d’eau chaude, mais non bouillante.

Cette technique permet d’assurer une montée en température progressive et contrôlée, évitant ainsi les changements brusques qui pourraient endommager la texture ou le goût du chocolat. De plus, en chauffant de cette manière, on minimise le risque de surchauffe et donc de brûlure du chocolat.

Préparer le matériel nécessaire

Pour réaliser un bain-marie, il vous faudra :

  • Une casserole ou une grande poêle avec des bords hauts
  • Un saladier résistant à la chaleur (idéalement en verre ou en inox)
  • Une spatule ou une cuillère en bois
  • Le chocolat à faire fondre, coupé en morceaux de taille similaire
  • De l’eau
  • Un thermomètre de cuisine (facultatif, mais recommandé pour un contrôle précis de la température)

Remplir la casserole d’eau et chauffer le bain-marie

La première étape est de remplir votre casserole avec une quantité suffisante d’eau pour recouvrir le fond, mais sans risque que l’eau n’entre en contact avec le saladier. Il est important de ne pas trop remplir la casserole, car l’eau pourrait déborder lorsqu’on y plongera le récipient contenant le chocolat.

Placez ensuite la casserole sur feu moyen et attendez que l’eau atteigne une température d’environ 50°C à 60°C. Vous pouvez utiliser un thermomètre pour vérifier la température précise, ou simplement surveiller attentivement l’eau : elle doit être chaude, mais non bouillante.

Placer le chocolat dans le saladier et le disposer sur la casserole

Pendant que l’eau chauffe, placez les morceaux de chocolat dans le saladier résistant à la chaleur. Assurez-vous que les morceaux soient de taille similaire, afin qu’ils fondent tous de manière uniforme.

Lorsque l’eau a atteint la température souhaitée, placez délicatement le saladier sur la casserole, en veillant à ce qu’il soit bien stable et que l’eau ne touche pas le fond du récipient.

Mélanger régulièrement le chocolat

Une fois le saladier en place, vous devrez mélanger régulièrement le chocolat à l’aide d’une spatule ou d’une cuillère en bois. Cela permettra de garantir une fonte homogène et évitera que le chocolat ne colle au fond du saladier.

Pendant cette étape, surveillez attentivement la température du bain-marie et ajustez si nécessaire :

  • Le chocolat noir doit être fondu entre 45°C et 50°C
  • Le chocolat au lait doit être fondu entre 40°C et 45°C
  • Le chocolat blanc doit être fondu entre 35°C et 40°C

Ne dépassez pas ces températures, car cela pourrait altérer la qualité du chocolat et même le faire cristalliser lorsqu’il refroidira. Pour vérifier la température, n’hésitez pas à utiliser un thermomètre de cuisine. Si vous n’en avez pas, soyez simplement vigilant et retirez le saladier du feu dès que le chocolat semble être complètement fondu et lisse.

Variante pour professionnels

Certaines cuisines professionnelles préfèrent utiliser des équipements spécifiques pour le bain-marie, comme des bains-marie pour professionnels. Ces dispositifs sont spécialement conçus pour maintenir une température constante et permettent de travailler avec des volumes plus importants de chocolat. Si vous travaillez dans un environnement professionnel, n’hésitez pas à explorer ces options.

Astuce : utiliser la technique du « chocolat de couverture »

Si vous souhaitez obtenir un chocolat brillant et bien lisse, il peut être préférable d’utiliser du chocolat de couverture plutôt que du chocolat classique. Le chocolat de couverture contient généralement une proportion plus élevée de beurre de cacao, afin de lui conférer une texture plus fluide lorsqu’il est fondu.

Cette technique peut être particulièrement utile si vous avez l’intention de tremper des fruits, des biscuits ou des bonbons dans le chocolat fondu, car elle garantira une finition impeccable.

Le mot de la fin

L’utilisation du bain-marie pour faire fondre du chocolat est une méthode fiable et efficace pour obtenir un résultat homogène et sans risque de brûler le chocolat. Prenez le temps de suivre les étapes ci-dessus et vous verrez qu’il est assez simple d’obtenir un chocolat parfaitement fondu, idéal pour vos diverses recettes et créations gourmandes !